eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > La protection du littoral > Comment les stations balnéaires s’assurent-elles de la qualité des eaux de baignade ?

La protection du littoral

La protection du littoral

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Comment les stations balnéaires s’assurent-elles de la qualité des eaux de baignade ?

Article publié le 24.02.12

Zoom sur l'analyse de la qualité des eaux de baignade à Biarritz (France)

Connaître la qualité de l’eau de baignade est un moyen pour prévenir tout risque pour la santé des baigneurs. La qualité des eaux de baignade est donc un enjeu primordial pour les stations balnéaires. Soumise à une importante variation saisonnière et aux caprices de l’océan, ces collectivités ont besoin d’outils capables de prévenir et mesurer la qualité des eaux avec efficacité et rapidité. Coup de projecteur sur M.E.R. et sur l’outil Qualicôte qui garantissent tout au long de l’année des eaux de baignade saines pour tous.

 

D’après une étude réalisée en 2011 par l’Agence de l’eau, l’Onema et le Ministère du Développement Durable, 48% des Français jugent que la surveillance de la qualité des eaux de baignade fait partie des actions prioritaires à mener par les autorités.

La conjugaison de nombreux facteurs (variations saisonnières, marée, orages, pluies, topographie difficile…) met en effet en péril la qualité des eaux du littoral de nombreuses stations balnéaires. Pour permette aux habitants de se baigner dans une mer propre, les stations balnéaires doivent pouvoir compter sur des outils de prévision et d’analyse de la qualité des eaux de baignade à la fois rapide, efficace et performant.

 

La transparence et la réactivité au cœur de la prise de décision

Etretat, technicien réalisant un prélèvement d'eau de mer

Imaginé par Lyonnaise des Eaux et développé par le CIRSEE (Centre International de Recherche Sur l’Eau et l’Environnement), le dispositif M.E.R ® (Méthode Enzymatique Rapide) permet de répondre à cette exigence. Là où les analyses classiques mettaient entre 24 et 36 heures pour donner leurs résultats, le dispositif M.E.R ® les livre en une heure.

Cette méthode assure une réactivité plus grande de la part des collectivités. Chaque jour, une information sur la qualité des eaux de baignade est fournie aux responsables de la collectivité via un bulletin qui leur permet de prendre immédiatement une décision. En cas de fermeture de la plage, la réouverture peut également se faire plus rapidement. Un service d’information appelé Aquaspot est proposé pour informer les habitants en temps réel par SMS ou audiotel. Tout est donc fait pour que le baigneur puisse à tout moment savoir quelle plage choisir et connaître la qualité de l’eau au moment où il s’y baigne !

 

Prévenir, c’est anticiper

Des outils de prévision peuvent également venir compléter le dispositif. Le service QUALICÔTE ® diffuse ainsi une information complète et précise sur l’évolution jusqu’à 48 heures de la qualité des eaux de baignade et des eaux littorales. Conçu et réalisé par les sociétés SAFEGE et Actimar, il est le tout premier outil qui permet aux autorités d’anticiper avec précision les situations à risque et de prendre des mesures de gestion en temps utile. Il est notamment utilisé à Guéthary.

 

En savoir plus sur

Aquaspot par Lyonnaise des Eaux

La protection du littoral et des eaux de baignades par Lyonnaise des Eaux

La protection du littoral par le CIRSEE

Le baromètre national d’opinion des Français sur la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques

Le service QUALICÔTE à Ghéthary par Actimar

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 24.02.12

Haut