eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > L’assainissement des eaux usées : état des lieux et enjeux > L’assainissement des eaux usées : un enjeu mondial de santé publique et de protection de l’environnement

assainissement_eaux_usees

L’assainissement des eaux usées : état des lieux et enjeux

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

L’assainissement des eaux usées : un enjeu mondial de santé publique et de protection de l’environnement

Article publié le 17.12.13

LDE BCJ - station d'épuration de Dole, vue extérieure Crédit Photo : ©SUEZ ENVIRONNEMENT / William DANIELS

L’eau est le reflet de l’évolution de nos sociétés. L’urbanisation croissante et les nouveaux modes de production et de consommation des pays industrialisés et en voie de développement engendrent de nouveaux défis pour la gestion du cycle de l’eau. L’assainissement des eaux usées en fait partie. Explications.

 

Le double défi de l’assainissement des eaux usées

À l’échelle mondiale, le traitement des eaux usées est l’un des aspects essentiels de la préservation de la ressource en eau. Il présente un double défi de santé publique et de protection de l’environnement, pour les pays émergents et les pays développés. En effet, le volume total de l’eau présente sur notre planète et dans son atmosphère est estimé à 1 400 millions de milliards de mètres cubes. L’eau douce ne représente que 3 % de ce volume gigantesque. L’eau est donc une ressource précieuse, d’autant qu’elle n’est pas uniformément répartie. Plus d’1.8 milliard de personnes n’a toujours pas accès à l’eau potable1 et plus de 2.5 milliards à des services d’assainissement adéquats2.

Dans ce contexte, le traitement des eaux usées apporte une vraie réponse aux deux enjeux majeurs pour la planète : la préservation de la ressource en eau et l’accès durable aux services d’eau et d’assainissement.

 

La population mondiale augmente, le volume des eaux usées aussi

Assainissement eaux usées, clarificateur

L’accroissement de la population mondiale et l’urbanisation galopante entraînent une raréfaction des ressources en eau. L’augmentation de la population mondiale d’environ 80 millions de personnes par an, génère une augmentation de la demande en eau douce d’environ 64 milliards de mètres cubes par an3. Ce phénomène démographique a pour corollaire l’augmentation constante des volumes d’eaux usées, et donc des risques de saturation des réseaux d’assainissement et des usines de traitement, et ainsi de rejets directs d’eaux polluées dans le milieu naturel.

En parallèle, l’évolution de nos modes de vie, en particulier dans les pays développés, suscite l’apparition de polluants émergents (pesticides, résidus médicamenteux) dans les eaux usées et les eaux pluviales, rendant d’autant plus complexes la gestion du cycle de l’eau et la préservation de la ressource. On assiste ainsi à une pollution de plus en plus systématique des nappes phréatiques et à une dégradation des écosystèmes des milieux aquatiques causée par ces pollutions diffuses.

Assainissement eaux usées, clarificateur

Aujourd’hui, 39% des espèces sont considérées comme étant menacées. La conjonction de l’activité humaine et de la pollution qu’elle engendre exercent ainsi une pression continue sur les ressources en eau douce qui s’intensifie sous l’effet du changement climatique. En 2030, on estime que 47% de la population mondiale vivra dans des zones de stress hydrique élevé4. La croissance de la population, concentrée dans les régions côtières où sont situées 18 des 27 méga-cités, exerce en parallèle une pression considérable sur les ressources aquatiques.

 

Comment faire face à ses nouveaux enjeux ?

Pour faire face à ces nouveaux enjeux, les techniques d’assainissement évoluent, faisant aujourd’hui du traitement des eaux usées une industrie de pointe. Le contexte environnemental, social et réglementaire (changement climatique, urbanisation croissante, renforcement des réglementations environnementales…) suscitent par ailleurs l’émergence de nouveaux besoins : gestion dynamique des eaux pluviales, relevé automatique des compteurs, diminution des consommations énergétiques, gestion intégrée des ressources en eau…

SUEZ ENVIRONNEMENT propose une maîtrise globale du cycle de l’eau, allant des études techniques à la construction de nouveaux ouvrages en passant par la gestion complète des grands services urbains et des équipements industriels. Ce savoir-faire permet à SUEZ ENVIRONNEMENT de concevoir, construire, mettre en service et exploiter des usines de traitement des eaux usées de nouvelle génération, toujours plus respectueuses de l’environnement et de la ressource en eau.

 

1Kyle Onda, Joe LoBuglio and Jamie Bartram, “Global Access to Safe Water: Accounting for Water Quality and the Resulting Impact on MDG Progress”, Int. J. Environ. Res. Public Health 2012, 9, 880-894
2Nations Unies, 2010
3Hinrichsen, Robey, and Upadhyay, 1997
4OECD (Organisation for Economic Cooperation and Development), 2008. OECD Environment Outlook to 2030. Paris: Organisation for Economic Co-operation and Development.

 

En savoir plus sur

Le traitement et la réutilisation des eaux usées (SUEZ ENVIRONNEMENT)

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 17.12.13

Haut