eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L’économie verte > Rio+20 > Brittany, la voix de la jeunesse à Rio

rio20

Rio+20

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Brittany, la voix de la jeunesse à Rio

Article publié le 21.06.12

Youphil

Crédit Photo: Elodie Guignard

Cette jeune femme a prononcé le discours d’ouverture du Sommet de la Terre.


De notre correspondante Youphil à Rio

C’est le discours de sa vie. Vingt ans après Severn Cullis-Suzuki, Brittany Trilford a ouvert le Sommet de la Terre à Rio devant plus de cent chefs d’Etat et de gouvernements, le 20 juin. “Je suis en colère devant l’état de la planète”, a lancé la jeune néo-zélandaise de 17 ans. Calme et déterminée, elle a affirmé: “Nous sommes réunis aujourd’hui pour résoudre un problème dont nous sommes tous responsable”. Brittany a posé une question à ses interlocuteurs: “Êtes-vous ici pour votre propre intérêt ou pour nous sauver ?”.

 

Regarder la vidéo de son discours (en anglais) :

 

 

C’est un concours, qu’elle a remporté, qui a permis à Brittany Trilford d’ouvrir la conférence de l’ONU sur le développement durable. Et la jeune femme compte bien faire réagir les dirigeants mondiaux. “Ils vont me comprendre, la question n’est pas là, mais plutôt de savoir s’ils vont prendre en compte mon discours, explique-t-elle. Ma mère me dit souvent: Brittany tu as deux oreilles et une bouche pour une raison, écoute. Je demande aux leaders d’écouter, ils doivent écouter maintenant.

 

“Arrêtez de parler, agissez”

Brittany Trilford

Malgré la douceur de son visage, la jeune fille se dit “frustrée, en colère et déçue. (…) Les scientifiques nous disent: ‘agissez maintenant, arrêtez de parler, il ne nous reste plus beaucoup de temps. Si vous voulez un futur, agissez’ !” Le ton est déterminé. Lasse des promesses, la jeune fille de Wellington veut laisser les illusions de côté et plaide pour une action urgente : “il y assez de paroles, il n’y a pas assez d’action et je suis là pour la demander.” Pour avoir le privilège d’ouvrir le Sommet Rio+20, la lycéenne a gagné un concours ouvert aux jeunes de 13 à 30 ans sur le thème “si vous avez deux minutes pour décrire au monde entier l’avenir que vous voulez, que diriez-vous?”. Brittany, elle, veut un monde où “les leaders soient de vrais meneurs“, qu’ils assument leurs fonctions.

 

Les réseaux sociaux, outil de mobilisation de la jeunesse

Cette passionnée de sciences et d’art appelle aussi la jeunesse à s’engager. “Nous connaissons la beauté de la nature, puisqu’elle est en nous, elle est la vie. Comment nous pouvons, en tant que jeunes, nous engager et communiquer la beauté de la nature ?” Pour les mobiliser, elle veut “montrer aux jeunes à quel point la nature est belle, afin qu’ils comprennent de quoi il s’agit.” Et pour cela, Brittany pointe le rôle crucial des technologies et des réseaux sociaux à cet effet. Si elle est à venue Rio pour faire un discours, la jeune femme est, au quotidien, une femme d’action. Elle est notamment membre du conseil municipal des jeunes de la capitale néo-zélandaise, Wellington, et entraîne une équipe de jeunes volleyeurs. Pour son futur personnel, Brittany aimerait étudier les sciences et l’art, peut-être à Paris. En attendant, elle veut surtout porter son combat pour la planète.

 
En partenariat avec
Logo YOUPHIL
, Retrouvez cet article sur le site du média de toutes les solidarités.
 

 

Rédaction Youphil : Elodie Guignard
Crédit photo : Elodie Guignard

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 21.06.12

Haut