eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > La seconde vie des déchets > La collecte durable > La collecte durable : une réponse aux grands enjeux environnementaux

collectedurable

La collecte durable

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

La collecte durable : une réponse aux grands enjeux environnementaux

Article publié le 07.05.12

Camion de collecte des déchets

Véhicules à empreinte écologique réduite, modes de collecte alternatifs, optimisation des circuits de collecte, tarification incitative… Pour répondre aux grands enjeux environnementaux et sociaux du XXIème Siècle, SUEZ ENVIRONNEMENT propose une solution : la collecte durable. Destinée à réduire la consommation d’énergie et à promouvoir le recyclage, la collecte durable répond également aux problématiques d’insertion, de formation et de maîtrise des coûts. Zoom sur une nouvelle façon de penser la collecte en amont de la valorisation des déchets.

 

La collecte des déchets est confrontée aujourd’hui à plusieurs enjeux. Selon l’ADEME, le transport routier assure actuellement près de 97% du volume de trafic des déchets. Pour protéger l’environnement, il apparaît donc nécessaire de réduire l’empreinte écologique de la collecte. Il est également préconisé de diminuer la quantité de déchets ménagers ultimes à traiter, en conformité avec les directives du Grenelle de l’Environnement. Ce dernier a fixé à 5 kg la quantité de déchets à réduire par habitant chaque année d’ici 2014. Il prévoit de recycler 75% des emballages ménagers d’ici 2012 et 45% des déchets ménagers d’ici 2015. Enfin, maîtriser les coûts de la collecte permettrait aussi de stabiliser le montant des factures des usagers. L’acheminement d’une tonne de déchets par la route peut coûter jusqu’à 50% de son coût d’élimination globale.

Afin de répondre à ces grands enjeux, la collecte durable offre des solutions pour :

réduire les impacts sur l’environnement
favoriser un meilleur tri et un meilleur recyclage des déchets ménagers
maîtriser les coûts des collectes sélectives

 

Une collecte optimisée à l’empreinte écologique réduite

SITA France - FPR - Usine de recyclage de bouteille PET. Déchargement de la barge Sitalise contenant des balles de plastique. Vue sur La Seine

L’utilisation de véhicules alternatifs permet de réduire de 5 à 40% l’énergie consommée lors du transport des déchets. Plus précisément, l’empreinte écologique de la collecte diminue de 10% avec les bennes à ordures ménagères au biodiesel, de 20% avec celles au gaz naturel, et de 75% avec les véhicules électriques. L’utilisation de ces véhicules alternatifs se développe. A titre d’exemple, SITA France, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, possède 114 camions roulant au diester de colza qui permettent de diminuer de 25% leurs émissions de gaz à effet de serre. A Malmö, en Suède, SITA s’est doté de 17 bennes à ordures au gaz naturel. Des bennes 100% électriques sont mises en service, notamment à Courbevoie. Il est possible également de transporter les déchets par des moyens alternatifs grâce à la collecte fluviale ou ferroviaire. Dans d’autres contextes (zones touristiques, zones piétonnes, éco-quartiers…), d’autres modes de collectes alternatifs peuvent être utilisés comme la collecte hippomobile ou la collecte pneumatique.


En plus de réduire l’empreinte écologique de la collecte, l’optimisation des circuits et une meilleure logistique contribuent à réduire les coûts. Ce double objectif environnemental et économique peut être atteint grâce à la fourniture de données réelles à partir d’outils informatiques embarqués dans les véhicules. A titre d’exemple, des camions dits “intelligents” ont été mis en service par SITA CZ en République Tchéque.

Pour mesurer l’efficacité de ces différentes initiatives, des outils de calcul de l’empreinte écologique sont mis à la disposition des collectivités. Ainsi, www.empreinte.sita.fr®, Bilan carbone®, et Carbon progrès® permettent de mesurer les performances atteintes.

SITA Rebond, une action locale pour l'insertion et l'emploi

Une collecte favorisant un recyclage plus performant

La collecte durable vise également à améliorer la performance du recyclage. Pour inciter les usagers à mieux trier à la source et ainsi faciliter le recyclage des déchets ménagers, la collecte en tarification incitative a été introduite. Elle consiste à facturer le service de collecte des déchets en fonction de la quantité réelle de déchets produite par l’usager pour les inciter à s’impliquer davantage. Ce système encourage les citoyens à trier mieux et à fréquenter davantage les points d’apport volontaires et les déchèteries.

 

 

Une collecte socialement responsable

Enfin, pour être véritablement durable, la collecte doit être socialement responsable, en favorisant l’insertion sociale, la formation du personnel et l’amélioration des conditions de travail et de sécurité. A titre d’exemple, SITA Rebond, une entreprise d’insertion professionnelle a permis, depuis 10 ans, à 60% des personnes accompagnées de trouver un emploi.

En savoir plus sur

L’ADEME

SITA France

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 07.05.12

Haut