eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > La seconde vie des déchets > La collecte durable > La collecte pneumatique des déchets : une nouvelle façon écologique d’assurer la collecte

collectedurable

La collecte durable

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

La collecte pneumatique des déchets : une nouvelle façon écologique d’assurer la collecte

Article publié le 25.11.11

La collecte pneumatique des déchets

Plus écologique, moins bruyante et sans odeur, la collecte pneumatique propose une solution alternative à la collecte traditionnelle qui s’inscrit parfaitement dans les projets urbains d’aménagement durable et de protection de l’environnement. Coup de projecteur sur son arrivée prochaine à Vitry-sur-Seine.


Qu’est-ce que la collecte pneumatique ?

Qu’est-ce que la collecte pneumatique ? Il s’agit d’un système de transport 100% souterrain des déchets par une technique d’aspiration. Déposés par les usagers dans des bornes de collecte installées sur la chaussée ou intégrées dans les immeubles, les déchets sont acheminés par des canalisations souterraines vers une centrale d’aspiration avant d’être valorisés.

La collecte pneumatique se déroule en trois temps :

Le stockage : avant leur acheminement, les déchets sont stockés dans un réservoir dans le prolongement de la borne.

L’aspiration et le transport : l’aspiration ne se déclenche qu’à partir d’un certain volume de déchets stockés dans ce réservoir ou par aspirations régulières. Le transport des déchets dans les canalisations est rendu possible par un système de différentiel de pression. La borne étant à la pression atmosphérique, une pression équivalente à ¾ de la pression atmosphérique est créée dans le réseau. Grâce à ce différentiel, lorsque la borne de stockage s’ouvre, les déchets sont aspirés et transportés à environ 70km/h dans les canalisations.

Le compactage et l’évacuation : les déchets aboutissent à un terminal de collecte où ils sont compactés et ensuite évacués par camions, ou bien aspirés directement par des véhicules spécifiques.

 

Créer un cadre de vie urbain plus propre

Cette collecte présente de nombreux avantages pour les habitants, la ville et l’environnement. La suppression des camions entrainent de facto une réduction des nuisances sonores et visuelles mais également une baisse de la pollution. Les espaces dédiés au stockage des déchets peuvent être libérés et être utilisés à d’autres fins. Les habitants disposent 24h/24, 365 jours par an, d’un outil de collecte moderne et esthétique dans lequel ils peuvent déposer leurs ordures ménagères et leurs emballages. Au final, la collecte pneumatique participe à la création d’un cadre de vie urbain plus propre.

 

La collecte pneumatique arrive à Vitry-sur-Seine

A Vitry-sur-Seine, SITA France et ROS ROCA, filiale de Ros Roca Environnement, ont remporté en septembre 2011 le contrat de conception et de construction du dispositif de collecte pneumatique des déchets ménagers. Ce sont au total 390 bornes de collecte des déchets qui seront installées dans l’agglomération. Elles seront reliées à la centrale d’aspiration par plus de 10 kilomètres de réseau. Ces bornes discrètes seront installées à l’intérieur des immeubles et sur la voie publique, et différenciées selon les types de déchets qu’elles pourront recevoir.

Afin de limiter la consommation d’énergie, chaque borne sera associée à une valve qui permettra le stockage intermédiaire des déchets avant l’aspiration des sacs vers la centrale de collecte. Enfin, l’air transporté dans le réseau souterrain sera filtré via un système de biofiltration 100% naturel pour être dépollué de ses odeurs avant d’être rejeté.

Le chantier pourrait débuter dès 2012 pour une mise en service prévue pour 2014 ou 2015. Ce dispositif concernera 30 000 habitants vivant dans les immeubles de la partie Sud de la ville. Il traitera au moins 10 000 tonnes de déchets par an.

 


La collecte pneumatique des déchets à Vitry-sur-Seine

 

Un système de collecte pneumatique opérationnel à Barcelone

En Espagne, un tel dispositif est d’ores et déjà opérationnel à Barcelone dans le quartier du « Forum des Cultures » comprenant un centre des congrès, des hôtels de luxe, un port de plaisance, un campus universitaire et des résidences. 35 000 habitants profitent de ce réseau construit et exploité par ROS ROCA qui comptera à terme dix kilomètres de canalisations enterrées.

 

En savoir plus sur

SITA France

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 25.11.11

Haut