eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > La valorisation des eaux usées > Que faire des eaux usées de nos villes ?

dossier8-eau

La valorisation des eaux usées

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Que faire des eaux usées de nos villes ?

Article publié le 23.10.12

El Segundo : usine de recyclage des eaux usées Edward C Little - West Basin Municipal District (Californie)
A l’heure où la ressource en eau doit être protégée, plus question de gaspiller l’eau ! Les villes, grandes consommatrices d’eau par excellence, se penchent donc de plus en plus sur la question de la réutilisation de leurs eaux usées. Coup de projecteur sur les utilisations possibles de ces eaux en milieu urbain.


En ville, les eaux usées sont, en majorité, issues des activités domestiques : il s’agit donc des eaux qui partent dans les canalisations lorsque l’on fait la vaisselle, la lessive, la cuisine, que l’on prend une douche, tire la chasse d’eauetc. Ces eaux dites « ménagères » et « vannes » contiennent donc certains résidus issus de ces activités : détergents, graisses, solvants, débris organiques. Elles sont donc considérées comme usées et doivent être traitées avant d’être rendues à l’environnement. Pour ce faire, elles sont acheminées vers des stations de traitement via le réseau d’assainissement (les égouts). Quand on sait qu’un Américain consomme et rejette en moyenne 600 litres d’eau par jour – contre 137 litres pour un Français – on imagine parfaitement les volumes astronomiques d’eaux usées que nos villes engendrent chaque jour. En outre, avec l’urbanisation galopante, ces volumes ne peuvent que s’accroître dans les années à venir.

 

Une réserve en eau pour faire fonctionner les villes

SITA Allemagne, Ochtendung - nettoyage de la benne à ordures

Alimenter la ville en eau implique une exploitation croissante des ressources en eau et représente un coût certain pour les municipalités. Ces dernières réfléchissent donc aux possibilités de réutiliser les eaux usées pour baisser le coût de fonctionnement du service (et stabiliser votre facture d’eau), mais également pour protéger la ressource en eau. Après dépollution, les eaux usées peuvent en effet servir à l’arrosage des parcs, au lavage des rues, à la lutte contre les incendies ou encore au nettoyage des engins de collecte des ordures ménagères, ces activités ne nécessitant pas d’eau de qualité potable. Degrémont propose, à cet effet, la méthode Re-Use, qui permet de recycler les eaux usées tout en évitant les rejets.

 

La valorisation des eaux usées sous forme de chaleur

Bassin du centre aquatique de Levallois

Saviez-vous que la température du réseau d’assainissement oscille entre 13 et 20° selon les saisons ? Les eaux usées peuvent donc être valorisées pour chauffer ou rafraîchir les immeubles. Le service Degrés Bleus®, proposé par Lyonnaise des Eaux, permet de récupérer la chaleur évacuée par les utilisateurs domestiques de l’eau (douche, vaisselle…) et ainsi mettre en place un système de chauffage collectif sans nuisance et sans danger. Ce service est notamment utilisé pour chauffer le Palais de l’Elysée (Paris) et le Centre Aquatique de Levallois.

 

En savoir plus sur

Le traitement et la ré-utilisation des eaux usées par SUEZ ENVIRONNEMENT

Le recyclage des eaux usées par Degrémont

Degrés Bleus

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 23.10.12

Haut