eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L’économie verte > Éco-design : de l’utile, du durable et du responsable dans les idées

Imprimer

Envoyer à un ami

Éco-design : de l’utile, du durable et du responsable dans les idées

Article publié le 21.11.13

Brigitte Kabane, éco-design
L’éco-design est incontournable et les initiatives se développent à l’échelle de la planète. À l’origine Victor Papanek2, pionnier en matière d’éco-design, a revendiqué dès les années 1970, un design utile et responsable basé sur des principes respectueux de l’homme et de son environnement. La démarche d’éco-design – ou d’éco-conception dans sa terminologie française – prend en compte l’impact environnemental d’un produit et ce, dès sa conception. Cela implique de veiller au choix des matières premières, aux usages, au mode de transport, à la durée de vie et à la fin de vie d’un produit. Depuis Victor Papanek, le contexte a évolué… L’éco-conception s’appuie désormais sur des normes, notamment l’ISO 14062. Cependant, si les règlementations orientent les pratiques des entreprises, leur démarche reste volontaire.

 

Au-delà des process, l’éco-design est une approche inspirante et concrète qui permet aux industriels de prendre en compte les enjeux croissants de la gestion des déchets et le caractère de plus en plus “fini” des ressources disponibles. Il conduit, ainsi, à repenser les logiques entre acteurs et favorise l’émergence de nouveaux réflexes plus éco-responsables. En éco-design, production et consommation d’un produit forment un tout indissociable !

Aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs intègrent cette dimension responsable dans leurs décisions d’achats. Les entreprises ont donc tout intérêt à prendre en compte les aspects environnementaux dans leur stratégie produits/services. Et l’approche est fertile. Elle est à la fois porteuse de différenciation sur des marchés compétitifs et source de profits… avec à la clé des économies non négligeables !

L’éco-design est un formidable contributeur d’innovations et un fabuleux générateur d’idées à développer. À terme, la dimension responsable s’imposera. Il en va de la poursuite du “bien vivre” ensemble avec moins de ressources et davantage d’utilisateurs. Construire autrement le monde de demain ne relève pas de l’utopie… Mon travail va dans ce sens avec la création de PimliKo tout d’abord, puis de L’Observatoire de l’EcoDesign. Catalyseur d’énergies, celui-ci apporte les ressources nécessaires aux démarches d’innovation dans le domaine du développement durable en associant étroitement la Recherche, la Création et l’Entreprise. Le champ est vaste. De nouveaux matériaux sont à exploiter, les usages peuvent être repensés et des services inédits sont à inventer. Plus que jamais, nous avons besoin d’avancer ensemble pour arriver à réduire significativement les impacts environnementaux liés à notre activité humaine et donner vie aux projets les plus ambitieux !

 

1Un nouveau design, une électronique rationalisée, les principaux impacts environnementaux de la neufbox EVOLUTION de SFR ont été réduits de 30 à 50 % par rapport à la précédente génération. De nouveaux boutons permettent d’optimiser la consommation d’énergie des utilisateurs en fonction de leur usage (diminution de 40 %). Et l’empreinte carbone a été considérablement réduite, passant de 55 à 36 kg eqCO2.
2Il publie en 1971 l’ouvrage intitulé Design for the Real World: Human Ecology and Social Change (New York, Pantheon) Books.

 

Brigitte Kahane, éco-design

Tribune réalisée par Brigitte Kahane, fondatrice de L’Observatoire de l’EcoDesign.

Formée à l’éco-conception à l’ENSAM et à l’ARDI, Brigitte Kahane fonde le Cabinet Innovation EcoDesign PimliKo en 2008, puis L’Observatoire de l’EcoDesign en 2010. Elle compte plusieurs grands groupes et PME parmi ses interlocuteurs privilégiés. Conceptrice et animatrice des Cafés de L’EcoDesign, elle en a fait un lieu de partage des savoirs qui rassemble un public d’experts, de pôles de compétitivité, d’entreprises et de designers français et internationaux autour de thématiques innovantes. Brigitte Kahane est convaincue que l’Innovation du XXIe siècle intègrera la dimension environnementale dont l’éco-design représente un des leviers d’innovation majeurs.

 

En savoir plus sur

PimliKo

L’Observatoire de l’EcoDesign

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 21.11.13

Haut