eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L’économie verte > La transition écologique > La belle santé des emplois verts

Transition écologique

La transition écologique

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

La belle santé des emplois verts

Article publié le 18.09.13

Les emploi verts de SITA France
Réorienter notre mode de développement implique de développer les emplois dans les activités qui participent à la gestion durable des ressources, à la protection de l’environnement, et aux activités liées (recherche développement, formation…). Ces emplois dits “verts” concourent en effet à la réalisation des objectifs généraux du Grenelle de l’Environnement et participent à la réussite de la transition écologique de la France.

 

Les emplois verts du secteur de l’environnement et des énergies renouvelables affichent une croissance exceptionnelle. Selon le Commissariat général au développement durable, les offres d’emploi du secteur ont augmenté entre 2004 et 2010 à un rythme annuel moyen de 3,4 %, contre 0,5 % pour l’ensemble de l’économie.

 

Les métiers de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables en pleine croissance

Énergie renouvelable et parc photovoltaïque

Le baromètre 2013 des métiers « verts » du cabinet Orientation durable confirme cette tendance. Il a recensé 2210 offres en 2012, soit une augmentation de 75 % par rapport à sa précédente édition. Les emplois des secteurs de l’énergie et des énergies renouvelables sont de très loin les plus nombreux. Les postes de commerciaux dans les énergies renouvelables affichent une croissance de 120 %, les offres « techniques » liées à l’efficacité énergétique 177 %.

Les mesures en faveur des start-up innovantes dans le secteur des écotechnologies, la relève des tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque décidée lors de la Conférence environnementale de 2012 et les évolutions de la réglementation (Directive européenne sur l’efficacité énergétique, amélioration de la performance énergétique des bâtiments) ont boosté le marché de l’emploi de l’économie verte.

Les métiers de l’audit et du management environnemental, en revanche, connaissent une certaine stagnation, avec une hausse de « seulement » 6 %. Les postes concernés sont souvent confiés à des professionnels déjà présents dans l’entreprise, limitant ainsi les créations d’emploi. Enfin, le baromètre 2013 des métiers « verts » note une inadéquation entre les formations proposées et les besoins du marché. Un décalage à corriger pour garantir la pérennité de la filière environnementale.

 

L'évolution des emplois verts en France

 

En savoir plus sur

La Conférence environnementale

La feuille de route pour la transition écologique

L’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte

Orientation Durable

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 18.09.13

Haut