eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > La seconde vie des déchets > La gestion des biodéchets > Vers une gestion séparée et durable des biodéchets

gestion_biodechets

La gestion des biodéchets

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Vers une gestion séparée et durable des biodéchets

Article publié le 26.11.13

Gestion séparée des biodéchets
Une gestion séparée des biodéchets représente le meilleur moyen d’obtenir durablement un gisement de qualité. Quelles approches sont envisagées pour permette la valorisation matière ou énergétique des déchets ainsi collectés ? L’eMag vous explique tout.

 

Mobiliser les citoyens grâce à la gestion de proximité

La gestion de proximité des biodéchets s’applique à l’échelle d’un quartier ou d’une structure (établissement scolaire, exploitation agricole, entreprise, etc.), que ce soit en milieu urbain ou rural. Elle vise à réduire la quantité de biodéchets traités par la commune, en impliquant davantage les individus dans la valorisation de ces rebuts. Pour autant, le tri et le compostage des biodéchets ne sont pas forcément des pratiques évidentes. Il est donc nécessaire de soutenir les citoyens dans la mise en œuvre de ces actions. L’accompagnement peut notamment être effectué par une association locale ou un prestataire travaillant pour la collectivité.

Ainsi, SITA promeut le compostage de proximité en menant une politique de sensibilisation et en fournissant des solutions techniques adaptées aux particuliers. Par exemple, dans le Sud-Ouest, SITA a ouvert au public son Centre de Valorisation des déchets du Teich qui gère les déchets de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Arcachon Sud (COBAS). Menée en juin 2013, cette opération à caractère pédagogique avait pour but de présenter au grand public le circuit de traitement et de valorisation des déchets et d’expliquer les différentes phases de fabrication du compost.

 


Arcachon – TVBA : Rencontre avec Patrick Tréfois, Directeur général de la Sita Sud Ouest

 

Mettre en place une collecte sélective des biodéchets

La collecte sélective des biodéchets se révèle particulièrement efficace dans les immeubles à forte densité de population ou dans les zones pavillonnaires avec de faibles surfaces de jardin. En effet, elle permet de récupérer jusqu’à 80 kg de biodéchets par an et par habitant (déchets de cuisine et déchets verts non encombrants). La collecte sélective des biodéchets diminue par ailleurs le recours à l’incinération ou à l’enfouissement.

En outre, la collecte sélective et la gestion de proximité des biodéchets ne sont pas incompatibles. Une collectivité peut donc choisir l’une des deux solutions en fonction du secteur géographique concerné.

Selon le Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets (CNIID), les communes ayant opté pour la collecte sélective des biodéchets restent peu nombreuses. Ce principe est par ailleurs appliqué avec succès dans plusieurs grandes villes d’Europe telles que Barcelone (Espagne), Berlin (Allemagne) ou Stockholm (Suède).

 

Comment valoriser les biodéchets ?

Compostage des biodéchets, valorisation

Que faire des biodéchets une fois collectés séparément ? Ces déchets peuvent être transformés en compost sur une plate-forme spécifique. La matière ainsi obtenue est utilisée comme fertilisant organique pour les sols, les espaces verts et les cultures. Les biodéchets produits par les ménages, ainsi que les déchets agricoles et les déchets de la filière agroalimentaire, peuvent aussi faire l’objet d’un traitement par méthanisation. Ce processus naturel transforme la matière organique en produisant un gaz et un digestat qui peut être composté. Ce biogaz peut ensuite être valorisé en carburant, en électricité ou en source de chaleur et est, à ce titre, une énergie totalement renouvelable.

À titre d’exemple, SITA exploite une unité de biodéconditionnement des déchets alimentaires à St Selve qui permet de valoriser 100 % des biodéchets emballés entrants sur le site : 90 % par retour au sol (partie organique) et 10 % par valorisation énergétique (emballages à haut pouvoir calorifique).

 


Biodéchets : désemballer pour mieux valoriser

 

En savoir plus sur

La valorisation des biodéchets par SITA France

Le compostage

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 26.11.13

Haut