eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > La protection du littoral > La station d’épuration de Perros-Guirec (France) à la reconquête de l’écosystème marin

La protection du littoral

La protection du littoral

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

La station d’épuration de Perros-Guirec (France) à la reconquête de l’écosystème marin

Article publié le 24.02.12

La station d'épuration de Perros-Guirec (France) à la reconquête de l'écosystème marin
Les stations d’épuration nouvelle génération participent pleinement à la reconquête des écosystèmes marins sollicités par une activité touristique intense. La preuve par l’exemple avec la station de Kervasclet à Perros-Guirec, un complexe technologique et innovant qui s’inscrit harmonieusement dans son environnement et aide à la préservation d’un patrimoine d’exception.


Petite ville de 8 000 habitants l’hiver, Perros-Guirec se transforme l’été en destination balnéaire accueillant chaque année près de 50 000 touristes séduits par le charme des rivages de granit rose. Pour prévenir des effets négatifs que peuvent engendrer ces variations saisonnières, Yvon Bonnot, le maire de Perros-Guirec, a mis en place un certain nombre d’actions pour protéger la qualité de l’eau : « Nous avons été les premiers en France à mettre en œuvre un laboratoire d’analyse de l’eau de baignade. Nous respectons déjà les objectifs de 2015 de la Direction Cadre-Européenne pour le retour à un bon état écologique des masses d’eau. » Parmi ces mesures phares : la station d’épuration de Kervasclet.

 

Un structure moderne en adéquation avec son écosystème

Construite par Degrémont et inaugurée en septembre 2011, la station d’épuration de Kervasclet participe pleinement à cette ambition engagée par la mairie en matière de développement durable. Agencée autour des rives d’un ruisseau, elle garantit, en effet, une eau traitée de qualité « eau de baignade ». Pensée comme une station du 21ème siècle en adéquation avec son écosystème, elle assure la qualité sanitaire des coquillages à proximité du rejet en mer. Elle autorise également une pratique fiable et sans odeur de la pêche à pied grâce à un système innovant de filtration qui retient toutes les bactéries. Parfaitement intégrées dans leur environnement, les élévations ont été réduites au maximum afin d’avoir la vision d’un complexe installé dans un îlot de verdure. Une manière active de s’intégrer au paysage tout en participant à la reconquête de l’écosystème marin.

 

En savoir plus sur

Degrémont

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 24.02.12

Haut