eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > La préservation de la ressource en eau > Préserver la ressource en eau : nouvel enjeu stratégique des industriels

La préservation de la ressource en eau

La préservation de la ressource en eau

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Préserver la ressource en eau : nouvel enjeu stratégique des industriels

Article publié le 13.11.13

Préservation de la ressource en eau dans l'industrie
Selon une étude réalisée par le cabinet Mc Kinsey fin 2009, les prélèvements d’eau des industriels devraient passer de 800 milliards à 1 500 milliards de m3 d’ici 2030. Dans un contexte de tension accrue sur la ressource, les professionnels de l’industrie s’efforcent d’optimiser leurs consommations et de limiter l’empreinte écologique de leurs activités. Un enjeu stratégique.


Possédant différentes propriétés physiques et chimiques, l’eau est couramment utilisée dans les process de fabrication industrielle, notamment comme solvant ou pour assurer le refroidissement des installations. En Europe, l’industrie mobilise 67,4 % de la consommation globale d’eau. À l’échelle mondiale, les industriels ne consomment toutefois que 3,7 % de la ressource en eau. Selon le Commissariat général au développement durable, 10 % des prélèvements d’eau effectués en France en 2009 concernaient l’industrie.

 

Innover pour gagner en efficacité

Comme pour l’énergie ou les déchets, la gestion du cycle de l’eau et de ses usages (eau de chaudière, eau de process, eau de refroidissement, eau de lavage, eaux usées, eaux réutilisées, eaux recyclées) constitue un enjeu stratégique primordial pour l’industrie. Afin d’accompagner plus efficacement les industriels et leur permettre de maîtriser leurs consommations, les experts de l’eau nouent des partenariats avec de nombreuses entreprises. Ces échanges favorisent notamment l’innovation technologique. En effet, la diversité des activités industrielles requiert une expertise complète de la gestion du cycle de l’eau.

Par exemple, Agbar, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, collabore avec différents secteurs tels que l’industrie chimique ou minière. La marque mondiale Aqualogy regroupe ainsi un ensemble de solutions destinées à diminuer les consommations d’eau, garantir la qualité des eaux de process, réduire les coûts d’exploitation et d’entretien des installations et minimiser l’impact environnemental des activités industrielles. Degrémont Industry, autre filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, propose, quant à elle des offres destinées à quatre principaux secteurs : le pétrole et le gaz, la pétrochimie et le raffinage, les mines et l’agroalimentaire. L’entreprise développe notamment des solutions mobiles de traitement de l’eau adaptées aux variations de l’activité industrielle. Le dispositif Omobile permet d’assurer la continuité de la production d’eau de process ou du traitement des eaux usées. Les unités mobiles (transportables par route ou voie maritime) peuvent être utilisées de manière ponctuelle ou sur le long terme.

 


La plateforme OMOBILE de Genk

 

Suivre au jour le jour ses consommations d’eau et d’énergie représente une nécessité pour tous les industriels. L’innovation SMART METERING Infrastructure, portée par Lyonnaise des Eaux, Ondeo Systems et Agbar, répond à ce besoin. Les index des compteurs sont automatiquement transmis plusieurs fois par jour à un réseau de récepteurs. Ces éléments sont ensuite traités par un programme informatique en relation constante avec le système d’information du client. L’outil SMART METERING Infrastructure se révèle donc très utile pour mieux gérer l’utilisation de la ressource en eau et réduire l’empreinte eau des activités.

 


L’innovation SMART METERING Infrastructure

 

 

En savoir plus sur

La préservation des ressources en eau par SUEZ ENVIRONNEMENT

Agbar

Aqualogy (en anglais uniquement)

Omobile

Degrémont Industry

Ondeo Systems

Lyonnaise des Eaux

SMART METERING Infrastructure

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 13.11.13

Haut