eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > La protection du littoral > La protection du littoral, un enjeu environnemental majeur

La protection du littoral

La protection du littoral

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

La protection du littoral, un enjeu environnemental majeur

Article publié le 24.02.12

La protection du littoral, un enjeu environnemental majeur
Une attraction de plus en plus forte pour les régions côtières doublée d’une forte activité touristique participe à faire du littoral français une zone particulièrement sensible. Pour veiller sur la qualité de ces eaux de mer et permettre à tous de profiter des plages, SUEZ ENVIRONNEMENT et ses filiales proposent de nombreuses solutions efficaces et réactives. Zoom sur certaines d’entre elles.

 

Le littoral attire de plus en plus de Français. La population de bord de mer pourrait atteindre plus de 9 millions d’habitants en 2040, soit 39,2% de la population (source : Insee). La directive européenne de 2006 impose une gestion active des sites de baignade, axée sur la prévention des risques et la communication vers le public. À partir de 2013, les eaux de baignade seront classées en qualité « excellente », « bonne », « suffisante » ou « insuffisante », à chaque fin de saison, selon les résultats d’analyses des 4 années précédentes. Cinq ans de classement « insuffisant » conduiront à une fermeture de la plage à la baignade.

Pour protéger le littoral, tout en favorisant le développement économique des villes côtières, SUEZ ENVIRONNEMENT et ses filiales offrent aux collectivités plusieurs solutions innovantes. L’enjeu ? Répondre aux menaces liées à une météo exceptionnelle, à la crue d’un cours d’eau ou à une défaillance du système d’assainissement et assurer l’ouverture des plages en continu.


Des installations performantes pour préserver le littoral

A Biarritz, où la population passe de 30 000 à 100 000 habitants l’été, la collectivité a fait appel à Lyonnaise des Eaux pour installer de nouveaux collecteurs permettant d’absorber les fortes pluies estivales. Dans la ville, une nouvelle station d’épuration ultramoderne, construite par Degrémont, peut également traiter 2 500 m3 d’eaux usées par heure, trois fois plus qu’auparavant. Les stations d’épuration nouvelle génération, plus respectueuse de l’environnement, participent en effet pleinement à la reconquête des écosystèmes marins sollicités par une activité touristique intense. A Perros-Guirec par exemple, la station de Kervasclet est un complexe technologique et innovant qui s’inscrit harmonieusement dans son environnement et aide à la préservation d’un patrimoine d’exception.

Les ports, éléments d’attractivité économique, doivent également intégrer la protection de l’environnement dans leur gestion. Ils doivent s’équiper de filières de traitement dédiées aux différents déchets produits par les plaisanciers (ordures ménagères) et leurs embarcations (hydrocarbures, huiles de vidanges, batteries, fusées de détresse). En mer, le bâteau « Mer Propre » de Lyonnaise des Eaux lutte efficacement contre la prolifération des algues dans les ports et l’apparition de la vase qui nuit à la biodiversité. Il intervient également dans la préservation des eaux de baignade. Ses deux paniers latéraux lui permettent de ramasser tous les macro-déchets à la surface de l’eau, notamment en baie de Cannes, fréquentée par des milliers de touristes l’été.

 

Qualité des eaux de baignade : diagnostiquer, surveiller, informer, agir, améliorer

D’une manière générale, pour les vacanciers comme pour les maires, légalement responsables de l’ouverture des plages, la qualité des eaux de baignade est un enjeu majeur. Pour y répondre, Lyonnaise des Eaux a conçu le service Aquaspot pour informer les estivants sur la qualité des eaux de baignade dans des délais très courts. Ainsi, pendant la saison, les plages sont surveillées grâce à la mise en place d’actions de contrôle (tournées d’inspection, prélèvements, analyses). La qualité de l’eau est analysée par la méthode MER (Méthode Enzymatique Rapide) qui permet d’obtenir en 1 heure seulement une évaluation fiable de la concentration en Escherichia coli, des bactéries intestinales potentiellement pathogènes entraînant des gastro-entérites, des infections urinaires ou encore des méningites.

 

En savoir plus sur

La protection du littoral par Lyonnaise des Eaux

Le bâteau « Mer Propre » de Lyonnaises des Eaux

Aquaspot

La protection du littoral par le CIRSEE

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 24.02.12

Haut