eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > Eau et agriculture : un défi mondial > SUEZ ENVIRONNEMENT aux côtés des collectivités et des agriculteurs pour préserver les ressources

agriculteur biologique en compagnie d'un agent dans le champ Crédit Photo : ©SUEZ ENVIRONNEMENT / William DANIELS

Eau et agriculture : un défi mondial

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

SUEZ ENVIRONNEMENT aux côtés des collectivités et des agriculteurs pour préserver les ressources

Article publié le 21.02.14

Agriculteur biologique devant son tracteur Crédit Photo : ©SUEZ ENVIRONNEMENT / William DANIELS

Souvent accusés de polluer les sols et donc l’eau, les agriculteurs sont aujourd’hui face à une obligation, notamment réglementaire, d’agir pour réduire la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole. La Directive cadre sur l’eau du 23 octobre 2000 et la Directive européenne sur les nitrates du 4 mars 2013 ont en effet fixé des objectifs pour préserver et restaurer l’état des eaux superficielles et souterraines. Zoom sur les solutions d’accompagnement développées par SUEZ ENVIRONNEMENT.

 

Une équipe d’experts au service des collectivités et des agriculteurs

Safege et Lyonnaise des Eaux, filiales de SUEZ ENVIRONNEMENT ont mis en place des équipes dédiées, pour accompagner les collectivités et les agriculteurs. Après avoir effectué une étude hydrogéologique permettant de délimiter la zone d’alimentation du captage d’eau potable et sa vulnérabilité aux pollutions, les experts mènent une enquête auprès des agriculteurs pour identifier les pratiques de fertilisation et de traitement phytosanitaires. Les agronomes, aidés des hydrogéologues pour prendre en compte le degré de vulnérabilité du territoire définis, réalisent un état des lieux et proposent des actions à mettre en place pour conserver ou au contraire retrouver une bonne qualité d’eau.  Pour limiter la pression en engrais ou produits phytosanitaires sur les sols, la diversification des cultures et l’allongement des rotations peuvent être une solution efficace. Autre solution : aller vers une agriculture biologique, plus respectueuse de l’environnement. Le programme d’actions est décidé en concertation avec les acteurs locaux (communes, syndicat d’eau, Agence de l’Eau, Services de l’Etat, etc.). Une fois le plan d’action lancé, les animateurs des collectivités accompagnent les agriculteurs dans le changement qu’ils ont choisi d’adopter.

 

Innover pour une agriculture durable

Dans cette volonté d’œuvrer ensemble  pour améliorer la gestion des ressources en eau et des territoires, ces équipes d’experts peuvent utiliser Nitrascope, un outil d’aide à la décision. Mis au point par Lyonnaise des Eaux, il permet de modéliser de façon simplifiée les transferts d’eau et de nitrates de la parcelle jusqu’au captage. Cela permet de prévoir des scénarii de plans d’action, d’observer leur répercussion sur la qualité des eaux et d’évaluer l’efficacité des mesures mises en place.

Autre outil d’aide à la décision développé par AGBAR, filiale espagnole de SUEZ ENVIRONNEMENT : RegControl. Ce logiciel calcule et déclenche quotidiennement le programme d’irrigation, contrôlé par des sondes placées dans le sol.

 


L’innovation RegControl™

En savoir plus sur

Safege

Lyonnaise des Eaux

L’innovation RegControl

Agbar

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 21.02.14

Haut