eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > L'eau dans tous ses états > Eau et industrie > Le “Re-Use” : donner à l’eau une seconde vie

emag_dossier_WI

Eau et industrie

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Le “Re-Use” : donner à l’eau une seconde vie

Article publié le 06.03.12

Réutiliser les eaux usées pour leur donner une seconde vie

Depuis plusieurs décennies, la Californie du Sud souffre d’importantes pénuries d’eau qui l’obligent à importer en grande partie la ressource depuis les états voisins. Afin de réduire cette dépendance, l’agence publique en charge de l’approvisionnement en eau potable du Bassin Ouest de Los Angeles a entrepris un ambitieux programme de réutilisation de l’eau. Elle a notamment financée la construction d’une usine de pointe experte dans le recyclage des eaux usées. Coup de projecteur sur cette solution adéquate aux situations de stress hydrique et indispensable à la continuité des activités industrielles dans la région.


L’histoire débute en 1995 lorsqu’United Water, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, se voit confier l’exploitation de l’usine Edward C. Little située à El Segundo en plein cœur du bassin Ouest de Los Angeles. Exploitant la technique du “Re-Use” ou réutilisation des eaux pour des usages non-domestiques, cette usine de pointe porte aujourd’hui ses fruits grâce à un partenariat durable signé entre le Waste Basin Municipal Water District (WBMWD) et United Water et renouvelé en 2009 pour cinq ans. « Après 17 ans d’exploitation, le bilan est positif, confirme Antoine Vuillermet, Directeur d’exploitation de United Water pour ce site. L’usine et ses annexes assurent une production quotidienne de 150 000 m3 d’eau recyclée de cinq qualités différentes, pouvant garantir des usages variés. Ainsi, l’arrosage des jardins publics et privés, l’irrigation, l’alimentation des chaudières et tours de refroidissement des raffineries voisines et la réalimentation des nappes souterraines sont rendues possibles tout en évitant le rejet de ces volumes dans la baie de Santa Monica. » En plus de préserver la ressource en eau, le “Re-Use” assure le bon fonctionnement des raffineries Exxon, Chevron et BP, grandes consommatrices d’eau.

 

Une réduction de 20% des importations d’eau potable

Implanté dans 26 états, United Water poursuit une véritable politique d’économie de la ressource en eau dont l’usine Edward C. Little est l’une des actions les plus emblématiques. « A Los Angeles, la politique ambitieuse de notre client WBMWD, associée à notre capacité à répondre aux défis présentés, a permis de réduire les importations d’eau potable de 80 % à 60 % de la demande totale et ce malgré une forte croissance de la population dans cette même période » remarque Antoine Vuillermet. Ce chiffre devrait encore être réduit de moitié puisque WBMWD est fortement engagé dans un programme baptisé « Water Reliability 2020 », visant à diminuer le taux de dépendance de la zone côtière de Los Angeles par rapport à l’importation d’eau, en le faisant passer de 66% à 33% d’ici à 2020.

 

En savoir plus sur

United Water

The Waste Basin Municipal Water District

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 06.03.12

Haut