eMag de Suez-Environnement

eMag de SUEZ ENVIRONNEMENT

Accueil > La seconde vie des déchets > Le Biogaz, une réponse au défi environnemental > Valorisation du biogaz, au cœur des enjeux de demain

biogazdossier

Le Biogaz, une réponse au défi environnemental

Accéder au dossier

Imprimer

Envoyer à un ami

Valorisation du biogaz, au cœur des enjeux de demain

Article publié le 13.02.14

Unité de valorisation énergétique du biogaz - Crédit Photo : ©SUEZ ENVIRONNEMENT / Philippe MENCIA
Le Grenelle de l’environnement a placé la lutte pour la maîtrise de l’énergie au rang de ses priorités, s’inscrivant dans la politique environnementale européenne dite des « 3 fois 20 ». Il s’agit, d’ici 2020, de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre, d’améliorer de 20 % l’efficacité énergétique et d’inclure au moins 20 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. Retour sur les enjeux du biogaz, une énergie clé dans le bouquet énergétique de demain.

 

La France à la traîne…

Grand pays agricole et agro-alimentaire, la France dispose d’un important gisement de matières premières et de déchets susceptibles d’alimenter une filière biogaz. Néanmoins, elle se situe à la quatrième place au niveau européen en terme de production d’énergie primaire de biogaz, derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie (source : Eurobserver 2011).

La filière biogaz française est donc peu développée par rapport à celle des voisins européens. Mais les engagements pris par la France dans le cadre du Grenelle de l’environnement contribuent à faire du biogaz, une solution d’avenir.

 

Le biogaz, une solution d’avenir

Brasserie Heineken - valorisation biogaz Crédit Photo : ©SUEZ ENVIRONNEMENT / Abacapress / George Blonsky

A l’heure actuelle, la méthanisation apporte une faible contribution aux énergies renouvelables en France, cependant l’augmentation de la production et de la consommation de biogaz dans les décennies à venir ne fait aucun doute. Pourquoi ? Parce que ses avantages ne sont plus à démontrer : réduction des gaz à effet de serre, potentiel économique et industriel, solution de valorisation de certains déchets, accroissement de la performance énergétique des installations de traitement des déchets et de traitement des eaux usées… La France, selon une étude récente datant de décembre 2013 de l’AEBIOM, Association Européenne pour la Biomasse, détiendrait le plus gros potentiel de production de biogaz d’Europe. Le potentiel est donc bien là et les opportunités, nombreuses.

A suivre…

 

Selon une étude de l’ADEME, le biogaz représente dans le monde un gisement comparable à la consommation annuelle de gaz fossile soit  1 800 Mtep/an. Cette énergie étant trop dispersée pour être facilement récupérable, on évalue le potentiel valorisable à une fourchette de 100 à 300 Mtep/an. La quantité de biogaz valorisé aujourd’hui est de 0,5% du potentiel valorisable.

 

En savoir plus sur

AEBIOM

Grenelle de l’environnement

Tags associés :

Imprimer

Envoyer à un ami

Mis à jour le 13.02.14

Haut